• Ruth

Trouver du temps quand cela semble impossible (confinement)

Ici, en Irlande, les écoles et crèches n'ont pas rouvert après les vacances de Noël.

Moi qui avais pris le temps de préparer mon planning de l'année et mes projets de façon très cadrée... autant dire que je me suis retrouvée le bec dans l'eau.

Avec deux jeunes enfants à la maison à temps plein, j'ai dû faire preuve de créativité pour ne pas abandonner tous mes projets.

Voici donc une liste de toutes ces choses qui m'aident à trouver du temps pour moi.


Visualiser sa journée et s'y projeter en avance


Bien sûr, il peut en termes de choses à faire et de to do. Mais avec un temps aussi contraint, les to do peuvent être plus anxiogènes qu'autre chose. Ça a été le cas pour moi qui les adore le reste du temps.

L'idée est plutôt de visualiser l'état émotionnel que vous avez envie de ressentir et de l'incarner avant d'y être.

En méditant par exemple. Les émotions qui m'aident le plus sont la sérénité (sans surprise) et la fierté.


Découper la journée en sections


Je trouve qu'en confinement, on peut vite tomber dans cette sensation de jour sans fin où on a l'impression de tourner en rond.

Ce qui m'aide à en sortir, c'est de matérialiser mon temps, de faire en sorte de l'avoir sous les yeux.

Et si vous êtes fan de plannings, d'agendas ou de calendriers, c'est votre moment !

Mais découper sa journée (ou ses semaines) en plages horaires aide à mieux l'investir. A la fois en termes de to-do et d'état émotionnel. On n'a plus un bloc monotone mais des tas d'opportunités de changer d'ambiance, d'activités. Et quand on s'occupe d'enfants, je trouve cela précieux.


Profiter des moments de battement pour y faire des choses pour soi


Mes enfants grandissent et ont de plus en plus de temps de jeux seuls où ils n'ont absolument pas besoin de moi.

Si c'est aussi votre cas, pourquoi ne pas essayer de caser une séance de sport ou une demie heure de travail ? (Et oui, j'ai conscience que la demie heure de travail peut ne pas être considérée comme du temps pour soi chez tout le monde. Il y a une époque où ça ne l'était pas non plus pour moi.)

ET c'est là que la planification et mes listes m'aident bien. Parce que je sais précisément ce que j'ai à faire et dans quel ordre. ça me permet de répartir mes efforts et d'être efficace.


Organiser le planning des deux parents pour que chacun ait du temps dans la journée


Si vous êtes deux à travailler à l'extérieur de la maison, la question se pose sans doute moins que si l'un des deux parents travaillent à la maison (à son compte ou au foyer).

Mais même dans la deuxième situation, c'est important de ne pas être seul.e à assumer la charge des enfants 100% du temps. Prévoyez à deux des temps où le parent qui a la charge des enfants puisse souffler ou faire autre chose pendant la journée aussi. Et pas seulement quand les enfants sont couchés.


Profiter au maximum du temps où les enfants sont couchés


Pour avancer sur ses projets personnels et prendre soin de soi. Ça parait contradictoire hein ?

Mais pour moi, la façon dont cela fonctionne pour le moment, c'est que je me suis fixée quelques règles. J'évite de me coucher après 23.30 en semaine, sinon le lendemain, je suis épuisée et manque facilement de patience avec mes enfants.

ET je me fixe des laps de temps pour chaque projet. Quand le temps est écoulé, je pose le stylo et advienne que pourra.

Il y a quelques mois j'aurais été incapable de faire ça et me serais couchée à 1h ou 2h du matin pour compenser.

Je ne saurais dire comment les choses ont changé en moi, mais aujourd'hui, je refuse de mettre ma santé ou mon bien-être en jeu pour quoi que ce soit, même mes projets personnels qui me tiennent à coeur.


Supprimer les passes-temps qui vous prennent du temps et ne vous apportent rien


Pour moi (c'est très personnel et mérite un article dédié), ça a été Netflix et Instagram. A vous d'identifier quels sont ces passes temps pour vous et de les supprimer ou du moins d'en réduira la consommation.


Accepter que certaines tâches ne seront jamais terminées et savoir s'arrêter


J'adore avoir une maison propre et rangée. J'adore bien manger et cuisiner de bons plats bien cuisinés, des gâteaux, etc,... (En cela, je m'identifie beaucoup à Marie-Virgile, mon invitée de l'épisode 11 du podcast)

Mais s'il y a une période où je compte apprendre à m'accommoder d'un peu de bordel pour économiser mon énergie, c'est bien celle-ci.


J'espère que ces quelques idées glanées en confinement vous aideront à trouver du temps dans vos journées bien remplies de jongleuses.


Et n'hésitez pas à partager cet article dans vos réseaux sociaux pour que d'autres puissent en bénéficier également !

11 vues0 commentaire