• Ruth

3 ingrédients pour un podcast addictif

Mis à jour : 2 oct. 2020

Avant d'être podcasteuse, je suis une fan absolue de podcasts.

C'est le format parfait pour utiliser le temps mental disponible quand on fait une tâche automatique, type cuisine ou ménage. Et personnellement, avoir du contenu à écouter contribue à me faire apprécier davantage encore mes sessions de cuisine ou de pâtisserie.

Je suis curieuse et ouverte à découvrir de nouveaux podcasts, mais il y a 3 ingrédients qui vont me rendre fidèle, voire accro.


Est-ce que le podcast m'apprend des choses ?

J'aime particulièrement les podcasts qui m'apportent de la connaissance, des solutions ou bien des outils à appliquer dans ma vie pour la rendre meilleure.


Mon podcast incontournable est Change ma Vie, de Clotilde Dusoulier.

Je passe énormément de temps dans ma tête, à me poser des questions sur tout. Je m'englue facilement dans des émotions de culpabilité ou de frustration. Et ce podcast est absolument parfait pour apaiser mon discours intérieur !

J'ai eu le plaisir immense d'échanger avec Clotilde dans l'épisode 13 du podcast (écouter ici).


Est-ce que le podcast me suscite des émotions utiles ?


Je dis bien utiles, et pas nécessairement positives.

Pour moi, une émotion utile est une émotion qui va me donner envie de me bouger, de créer quelque chose. Dans cette catégorie, je range le podcast de Brooke Castillo, The Life Coach School Podcast.

J'ai beau avoir beaucoup d'admiration pour elle, elle me fait rarement me sentir bien ou détendue. Sans compter que je ne me sens pas toujours en accord avec ce qu'elle dit. Mais c'est le podcast vers lequel je me tourne quand j'ai besoin d'un bon coup de pied au derrière pour faire avancer mes projets.

Et bien sûr, parmi les émotions utiles, je compte aussi les émotions positives.

Un podcast qui va me faire sourire, rire ou attraper un fou rire se fera à coup sûr une place dans mon coeur. Parmi ces podcasts-là, je peux citer Kiffe Ta Race, co-animé par Rokhaya Diallo et Grace Ly. Qui arrivent à donner un ton léger à des sujets qui ne le sont pas toujours.


Est-ce que l'ambiance du podcast me plait ?

Je trouve qu'un podcast est identifiable à son ambiance. La présence du créateur, l'énergie qu'il/elle dégage, sa voix, son ton...


Mes trois chouchous de l'ambiance sont sans conteste :

The Sexually Liberated Woman avec la voix de velours de Ev'yan Whitney et l'ambiance intimiste qui se dégage des épisodes. C'est mon podcast de prédilection pour mes sessions de pâtisserie ou de ménage nocturnes (oui, je sais, je suis bizarre).


Le podcast Tant que je serai noire, où Tsippora tient l'espace avec douceur et présence pour les femmes noires qu'elle reçoit pour parler désir ou non-désir de maternité.. Un coup de coeur pour sa voix et son rire en cascade.


Et La Matrescence, où Clémentine Sarlat arrive à avoir le juste ton entre décontraction, empathie et professionnalisme. Un de mes podcast chouchous.


Et la cerise sur le gateau pour ces 3 là, sont qu'ils contribuent à faire entendre des récits de femmes, dans des espaces créés par des femmes. Et ça, c'est extrêmement précieux à mes yeux.


Et vous, quels sont les ingrédients qui vous rendent accro à un podcast ?

Et si cet article vous a plus, n'hésitez pas à liker, commenter et à le partager dans VOS réseaux sociaux !

33 vues0 commentaire